RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Article 1 : Objet du présent règlement

Ce règlement intérieur concerne les droits et les obligations de tous les membres intervenant dans l’organisation interne de l’association (notamment familles d’accueil, bénévoles, adhérents, présidents etc). Au même titre que les statuts, le règlement Intérieur s’impose à tous les membres dans son intégralité et par conséquent doit être respecté intégralement. L’adhésion ou le renouvellement de l’adhésion implique obligatoirement la lecture et l’acceptation des statuts et du règlement intérieur dans leur dernière version, qui sont mis à la disposition de tous sur le site internet de l’association.

Article 2 : Montant des cotisations

Les montants des cotisations sont les suivants :
Membres : 12 euros au minimum.
Les chômeurs, mineurs, retraités et les personnes en difficulté financière : 9 euros.
Les membres des familles d’accueil : 5 euros.

Article 3 : Dons

Chaque don, ponctuel ou mensuel, donne droit à un reçu fiscal qui est envoyé au donateur.

Article 4 : Parrainages

Les animaux accueillis dans nos refuges peuvent être parrainés. La personne souhaitant parrainer un animal en réalise la démarche sur notre site internet. Pour cela, elle accepte de verser un minimum de 1 euros par mois qui serviront directement aux soins, à l’alimentation et au confort de l’animal choisi. Selon le coût d’entretien de chaque espèce, un même animal pourra avoir plusieurs parrains/marraines. En contrepartie, les parrains/marraines recevront régulièrement des photos, des vidéos ou des nouvelles de l’animal choisi.

Article 5 : Refuges

Les refuges de l’association ont été créés pour la protection animale. Ils ont pour but d’y accueillir les animaux maltraités, destinés à l’abattoir, en fin de vie, souffrants, abandonnés, sauvés de conditions incompatibles avec les besoins naturels de leur espèce… Seuls les membres du bureau peuvent donner leur accord pour l’accueil d’un animal. Les refuges disposent d’un nombre de places d’accueil limité pour les animaux. L’association peut éventuellement racheter des animaux en cas de danger pour leur vie. Mais seront favorisés des sauvetages désintéressés, de façon à ne pas participer à l’exploitation animale en la finançant.

Article 6 : Aide ponctuelle

L’association pourra aussi subvenir ponctuellement aux besoins d’animaux dont les propriétaires sont confrontés à des difficultés physiques, médicales ou financière et ne peuvent plus les assumer seuls. Le bureau peut donner son accord dans ce cas précis après rencontre avec le ou les demandeurs.

Article 7 : But non lucratif de l’association

Altervita est une association à but non lucratif. La totalité des sommes perçues à titre de dons, avantages ou participations sera reversée à l’association. L’organisme est géré et administré à titre bénévole par des personnes n’ayant elles-mêmes, ou par personne interposée, aucun intérêt direct ou indirect dans les résultats de l’exploitation. L’organisme ne procède à aucune distribution directe ou indirecte de bénéfice, sous quelque forme que ce soit. Les membres de l’organisme et leurs ayants droit ne peuvent pas être déclarés attributaires d’une part quelconque de l’actif. Aucune somme ou avantage ne saurait être perçue à titre individuel. Si à la fin d’un exercice annuel, un reliquat financier subsistait, celui-ci sera épargné de manière à subvenir aux dépenses imprévues ou importantes des années suivantes.

Article 8 : Utilisation de l’image et du nom de l’association

Toute publicité, communication de renseignements, prospection effectuées au nom de l’association, ou pouvant engager la responsabilité ou l’image de l’association, doivent obligatoirement avoir reçu l’assentiment d’un des co-présidents

Article 9 : Ressources humaines

L’association s’adresse à tous et est ouverte à tous. Toute personne souhaitant devenir membre de l’association le peut. Pour cela, elle doit remplir le bulletin d’adhésion papier ou s’inscrire en ligne et s’acquitter du montant de la cotisation. Les membres devront rester à jour de cotisation pour conserver leurs droits. 

Article 10 : Frais

Les affaires courantes (soins de base, nourriture, matériel commun…) dont le montant unitaire ne dépasse pas les 200 euros pourront être engagés par le ou les trésoriers ou les co-présidents sans accord préalable du bureau. Ces dépenses devront néanmoins être justifiées lors du bilan financier. Ces dépenses concernent tout soin vétérinaire, tout achat, prêt ou location de matériel destiné au refuge, effectué au nom de l’association, ou pouvant engager la responsabilité ou l’image de l’association.

Les dépenses supérieures à 200 euros doivent recevoir l’accord préalable du bureau. Néanmoins, il pourra être exceptionnellement dérogé à cette règle en cas d’urgence absolue pour la survie d’un animal.

Article 11 : Famille d’accueil

Le choix d’une famille d’accueil est fait par les co-présidents ou par le bureau.
Ce placement donne obligatoirement lieu à l’établissement d’un contrat signé et daté entre l’association représentée par un membre du Conseil d’Administration et la famille d’accueil, qui devra lire et approuver les Statuts et le règlement intérieur au préalable et s’acquitter de la cotisation annuelle. Il sera mis à disposition à la famille d’accueil tout matériel et documents jugés nécessaires par le bureau. Seront également fournis conseils et nourriture pour les premiers temps, afin d’offrir à l’animal tous les soins appropriés. Toute famille d’accueil doit être détentrice d’une assurance responsabilité civile et doit avertir son assureur si son contrat le mentionne qu’elle a chez elle un animal de l’association en garde. Conformément à la législation en vigueur, c’est l’assurance de la personne ayant l’animal en garde qui couvre les risques en cas d’accident. Les animaux placés en famille d’accueil peuvent lui être retirés sur demande de la famille ou sur demande justifiée du bureau. Les familles d’accueil s’engagent à accueillir de possibles adoptants et à leur faire rencontrer les animaux. Si l’adoption devient effective, la famille d’accueil s’engage à confier l’animal aux adoptants.

Article 12 : Adoption

Certains animaux accueillis par l’association dans ses refuges, placés dans des familles d’accueil, ou dont le sauvetage légal de là où ils se trouvent est possible ; peuvent être adoptés définitivement par une personne en exprimant le souhait. Après avoir justifié disposer de l’espace, des installations et des capacités physiques et financières nécessaires à l’adoption, une rencontre est organisée au refuge ou chez la famille d’accueil. Cette adoption donne obligatoirement lieu à l’établissement d’un contrat signé et daté entre l’association représentée par un membre du bureau et l’adoptant. Ce contrat précisera les obligations à respecter par les deux parties. Il sera mis à sa disposition tout matériel et documents jugés nécessaires par le bureau. Seront également fournis conseils et nourriture pour les premiers temps, afin d’offrir à l’animal tous les soins appropriés.

Article 13 : Création d’un refuge Altervita

Un ou des membres disposant du terrain nécessaire et en exprimant le souhait et la motivation, pourront envisager ouvrir un refuge géré par l’association. Contrairement à l’accueil d’animaux en tant que famille d’accueil, l’ouverture d’un refuge est définitive et engage les membres et leurs descendants. Il en va de la survie des animaux accueillis. Seuls les co-présidents peuvent prendre cette décision car elle implique l’avenir de l’association toute entière. En cas d’acceptation, le nouveau refuge sera doté des installations nécessaires à l’accueil des animaux. Les frais engagés seront au maximum pris en charge par l’association. Les membres à l’origine de la création de ce refuge s’engagent à prendre soin quotidiennement des animaux accueillis. Avant toute absence ou départ en vacances, il faut avoir l’assurance qu’un ou plusieurs autres personnes viendront nourrir et prendre soin des animaux.

Article 14 : Reproduction et exploitation

L’association ne tolérera dans ses refuges aucune reproduction. Les animaux accueillis seront soit tous du même sexe, soit stérilisés pour éviter tout risque de reproduction. De plus, tout sera mis en œuvre pour que les besoins naturels des animaux puissent être comblés. Les installations et l’alimentation seront basées sur les dernières connaissances acquises en terme d’éthologie et de physiologie animale. Aucun acte de contrainte ne sera toléré, sauf pour les soins nécessaires aux animaux.

Article 15 : Règlement intérieur

Tout membre adhérent, ou bénévole à la présente association doit respecter ce règlement. En cas de non-respect du présent règlement, la personne pourra être radiée par le bureau.

Article 16 : Modification

Le Règlement intérieur pourra être modifié à tout moment en assemblée générale ordinaire, notamment pour tenir compte des demandes faites par les membres de l’association ou l’évolution de ses pratiques.

Le présent règlement a été rédigé et adopté par le bureau, en assemblée générale le lundi 19 février 2018, à Le Teil.

Il a été modifié le 16 février 2019 en assemblée générale ordinaire.

Le bureau de l’association

Mme Émilie Challier (co-présidente)
M. Clément Bastie (co-président)
Mme Mirabelle Mougeole (experte scientifique et juridique)
Mme Esther Bastie (trésorière)
Mme Anne Avrila (secrétaire)
M. Eddy Kaiser (chargé en relation)

agneau-altervita2

CONTACT

06 88 40 69 62
info@altervita.fr

SUIVEZ-NOUS SUR

SITE CRÉÉ PAR

chickpea studio